C’est du sable (vidéo)

C'est du sable

Quand Mr Neutron se met en mouvement

C’est du sable

Entre 1989 et 1999, j’ai eu la chance de sévir comme animateur de “Radio Extra”, la radio des étudiants de la Polyech de Mons. A cette époque, le format vinyle était encore, bien qu’en fin de vie, extrêmement répandu. Radio Extra recevait régulièrement des disques promotionnels provenant d’improbables maisons d’éditions locales (en Belgique francophone, imaginez le côté cosmique du marketing !) dont personne n’avait jamais entendu parler et qui resteront souvent totalement anonymes.

Le côté surréaliste de certaines productions nous a amené malgré tout à les diffuser, parfois très souvent, dans le cadres d’émissions-poubelle que nous appelions parfois “Immondices qu’on aime”.

C’est du sable” est un disque émargeant dans cette catégorie. Sauvé de justesse de la destruction massive, de la transformation en cendrier ou de l’utilisation improvisée de matière première pour discobole sous influence éthylique, il a fini sa carrière dans une caisse chez moi qui a fini par revenir à la surface.

Un peu de mise en image, un peu de sous-titres histoire de profiter au maximum de cette verve milléniale, voici “C’est du sable”, épisode un de la résurrection des oeuvres cataloguées “disques de frigo”.


Ce qu’en dit la critique

J'ai pratiquement vomi.

(J.R.R. Tolkien)

Elle est ridée comme une pomme à la retraite et quand elle parle, les mots ont l’air de se cogner entre eux.

(Eddy Mitchell)

Je reconnais que pour les spectateurs c’est fort peu pour en faire une saga qui va occuper les esprits confinés tous les midis.

(Frank Ribéry)

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire