Le Neutron-Tron

Vous trouviez que ce que j’écris est absurde ? Vous n’avez encore rien vu. Dans le labo de Mister Neutron, on recycle l’inrecyclable. Bienvenue dans le générateur aléatoire d’articles basés sur mes propres articles. Oui, un générateur de Neutron, on peut le dire. Et non, je n’ai pas inclus les contributions des autres, mais je peux s’ils m’en donnent l’autorisation.

Gai savoir
Le Neutron-Tron contient actuellement 3925 phrases d’une longueur moyenne de 90 caractères.

Dans la salle 3 du Stuart

Toutefois, après les premiers morceaux, je commençais à le cataloguer dans le tiroir "brayous" (Note aux non wallons : c'est du patois pour "pleurnichard"). Ils me rappellent ô combien La vie déteste le rien. Il est associé à Spock Peel, un extraterrestre mi-femme mi-vulcain chaussé de bottes de cuir et nanti d’une énorme paire de sourcils en forme d’accent circonflexe. Je ne m'étendrai pas trop car j'ai vraiment eu du mal à m'immerger dans son électro solitaire minimaliste. Yves Hapamalétoi.

Mes frontières se résorbent. Un jeudi, je crois.

Comme une pizza avec des pattes car elle a fait du troc avec un mille-pâtes. Il est juste avant vous dans la salle d’attente, vous laissant la fausse impression que vous n’attendrez pas longtemps. Un troll est engagé pour servir d’avocat dans la procédure de divorce en référé sur e-legal.be. Les caméras cachées pour moi se sont toujours divisées en deux catégories : les ratées sans aucun intérêt, et les réussies où je m'identifiais tellement aux victimes que je les supportais avec généralement beaucoup de difficulté. Et enlever son masque après le passage des contrôles, c'est évident, ça fait du bien.

Bouffer un peu de vache enragée lui permettra peut-être de devenir plus exigeant et de gagner cette dimension de fédérateur qui semble lui manquer pour l’instant. Gaston était vif.

Et pourquoi seuls les yeux pourraient-ils cligner.

Envoyez-le au jardin, puis faites le revenir, Doucement, Dans de la graisse de taupe. Ah Maman qui lui a transmis toutes ses peurs et qui a aidé à construire son mur.

Et encore : sans les moules, sans les restos, sans les terrasses de café. Déjà un premier album.

Une fois de temps je parle de foot, mais là, le contexte est un peu plus général. Dans mon monde personnel, je pourrais passer une semaine d'affilée sans dormir à regarder des fictions, mais regarder UNE comédie musicale, c'est la finale olympique de l'auto-flagellation. Les descendants de Dirk héritèrent de son caractère vindicatif et paranoïaque. Au terme de ce premier semblant d’article, tous ces patronymes fantaisistes peuvent m’être  attribués, et je puis sauvagement me les attribuer. Concept hallucinant qui paraîtrait probablement le summum de l’absurdie à tout visiteur du passé qui serait parachuté dans notre époque.

Même avec une bonne sauce, le clown est détestable ? Salut Maman, C'est un drôle de souvenir que Facebook me montre là ! Rongé par le remords et par la honte et les notes aussi, Gaston devient liquide et se répandit en flaques huileuses sur les dalles de la salle à ronger, atteignant le frigo par capillarité.

Le morceau s'écoule énergiquement. Je est résilient. Lundi : C’est rentrée des classes.


Généré par le Neutron-Tron (c)

Je reste avant toute chose un informaticien. Histoire de m’exercer un peu à des algorithmes qui n’ont aucun sens, je vous présente le “Neutron-Tron“, générateur d’article aléatoire de Mister Neutron.

Parce qu’on n’est jamais si bien servi que par soi-même, ce petit bout de code mélange toutes les phrases identifiées dans les articles rédigées sur ce site et vous propose un nouvel article.

Mon écriture est souvent très aléatoire à la base, ceci ne va rien arranger.

Bienvenue dans mes délires aléatoires.

Vous voulez changer les paramètres ?
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire